Votre visage continue de me hanter. Je ne parviens pas à oublier votre clin d'oeil, juste avant que vous n'empruntiez les escaliers menant à la voie 2, peut-être 3.
Est-ce le souvenir du dernier et seul clin d'oeil de mon père.
Ne me poursuivez pas. Ne m'attendrissez pas. Je suis une personne loyale. Je suis en train de construire ma vie, de solidifier les bases d'une cellule, ne venez pas mettre le bordel dans ma tête.
Vous avez tellement raison, j'insinue beaucoup de choses, et si vous saviez comme je les pense.
Vous plaisantez, vous trouvez que je pense beaucoup à vous. Vous ne croyez pas si bien dire.
Je ne me l'explique pas. Je me sens irrésistiblement attirée par vous dès que je vous vois, ça ne me ressemble pas, ce n'est pas humain. Je sais que je joue un jeu dangereux et pourtant je ne peux m'empêcher de rechercher votre présence, d'être déçue quand je ne vous trouve pas, d'être frustrée quand je dois vous quitter.
Je ne sais pratiquement rien de vous, je ne suis probablement chamboulée que par mon fantasme ; si je vous connaissais il y aurait 1001 possibilités que nous ne soyons pas compatibles, et bien plus encore.
Et pourtant. M'asseoir à côté de vous égaie les journées moroses, me fait me sentir vivante. A cause de cette irrépressible envie de vous. Et je me demande chaque fois s'il est possible qu'une telle envie de l'autre ne soit pas réciproque.
Je vous trouve tellement attachant.

Je vous en prie arrêtez de rire à mes conneries, parce que quand vous riez je fonds, vous avez alors une expression, une mimique tellement attachante.

Je ne vous croise pas si souvent, je vous oublie, mais chaque fois la piqûre de rappel est une torture.

Pourquoi m'avoir adressé la parole la toute première fois ?

De temps en temps je sens que vous voudriez mais que vous n'osez pas ; vous ne savez pas, je vous envoie des signaux contradictoires. Parce que cette relation clandestine - bien qu'inexistante - n'est pas raisonnable, n'est pas convenable.

Déménagez, démissionnez, faites quelque chose, laissez-moi rester une personne intègre.